Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

29/11/2008

La foire du livre de Bruxelles

Foire du livre interview.JPG

Interview de ce samedi matin par Madame Jacqueline Rousseaux, présidente de la Foire du Livre Belge au sujet de mon livre "Alzheimer, ma mère et moi".

Foire du Livre Belge

Venez visiter la Foire du Livre Belge ce samedi 29 et dimanche 30 novembre.

Je serai en interview et dédicace ce matin à 11h10. Demain après midi aussi en compagnie d'autres auteurs des maisons d'éditions de l'Arbre et Alain Jourdan.

Nombreux autres stands d'éditeurs, des auteurs, la BD, bref, un peu de tout.

 

foir du livre belge.JPG

14/11/2008

Alzheimer, ma mère et moi dans "Lire est un plaisir"

Il y a quelque temps, Philippe Cantamessa, l'animateur de l'émission du matin sur Radio Nostalgie m'a interviewée au sujet de mon livre "Alzheimer, ma mère et moi". Cette interview peut, à présent s'écouter sur le blog littéraire du Journaliste Brice Depasse :

http://lireestunplaisir.skynetblogs.be/

Mon livre vous intéresse ? Le sujet vous interpelle ? N'hésitez-pas, écoutez-moi dès à présent.

Merci.

Chantal Bauwens

 

02/11/2008

Femme d'Aujourd'hui

Un article est consacré à la maladie d'Alzheimer et une page dédié à mon témoignage et livre (p. 42) dans le Femme d'Aujourd'hui de cette semaine (N° 44 du 29 octobre).

Pas de lien possible via le site du mag, donc je vous invite à acheter le magazine ou à lire la page en douce chez votre libraire si vous souhaitez en savoir plus.

Merci

07/10/2008

Vers l'Avenir et la maladie d'Alzheimer

Lire la suite

30/09/2008

Merci aux lecteurs

Un écrivain a plusieurs plaisirs.

1) quand il écrit - 2) quand son manuscrit est pris par un éditeur - 3) quand il voit son "oeuvre" en cours d'élaboration - 3) quand il voit sa couverture pour la première fois - 4) quand il reçoit son livre - 5) quand son livre se retrouve sur les tables des librairies - 6) quand les médias lui font de beaux articles..... etc.

MAIS, l'écrivain confirmé ou non, a un bonheur vraiment très grand quand ses lecteurs lui disent combien ils ont aimé son livre, combien celui-ci les a aidé, diverti ou consolé. Alors, le créateur de phrases est très heureux : il est arrivé au but espéré. Aujourd'hui, j'ai choisi de donner virtuellement mon 8dafd285c0b9d9269f06c879a7c48111.jpgcoeur à cette lectrice (parmi d'autres) que je ne connais pas mais qui se reconnaitra peut-être. Tout à l'heure, je lui dirai merci par courrier, mais je voulais surtout que Myriam sache que si mon livre lui a fait du bien, et bien sa jolie carte m'a beaucoup émue aussi. "Mille merci pour ce livre vrai et magnifique à la lecture duquel vous vous êtes sentie moins seule" ? 1000 merci de me l'avoir dit.

Chantal Bauwens

 

14/09/2008

"Alzheimer, ma mère et moi" Un témoignage parmi d'autres

Le récit commence doucement. On entre dans cette famille ordinaire , et pourtant, si spéciale. La mère "fantasque", le père effacé. Des gens simples qui n'ont pas une vie heureuse, seulement parce qu'ils ne savent pas trouver le bonheur. La fille (l'auteur) nous raconte ce qu'elle vit avec un grand détachement, on n'a pas l'impression que ça lui arrive , à elle. Et puis, on avance dans le récit comme avance la maladie. L'auteur REALISE ! elle réalise son impuissance, ses malheurs: avoir un fils autiste, un père qui vient de déceder, une mère à moitié folle. Pour couronner le tout, même le père de son enfant décède dans cette période. Elle se révolte contre la société qui ne sait pas s'occuper de ses vieux, cette société qui les traite plus mal que les chiens.

Je ne suis pas une fan de témoignages, mais celui-ci est poignant de par l'humilité de l'auteur. Qui aurait été capable de faire face à tant de malheurs, sans jamais baisser les bras et pleurnicher sur son sort ? On ne peut qu'admirer le courage de cette femme, elle est exceptionnelle. Quand je pense qu'en plus, elle est mon amie, je sais que j'ai fait le plus beau choix que la vie ne m'ait permis de faire. (Françoise, de Bruxelles)

"Alzheimer, ma mère et moi" m'a touchée, bouleversée et je crois que je l'ai lu bien trop vite, prise que j'étais par les personnages évoqués au travers de ce témoignage d'une maladie épouvantable qui atteint de plus en plus de monde. J'ai retrouvé toute la verve de Chantal, son humour, grinçant parfois, et son écriture qui a la patte d'une grande. Faire partager une histoire de vie pareille, sans jamais tomber dans le pathos, dans le miserabilisme est du grand art. Je me suis laissé emporter par ce bout de vie poignant, m'imaginant sans peine cette mère hors norme, cette Gigi (Gilberte, comme le nom de ma mère, quelle coïncidence !) qui sombre dans la folie, dans les marécages de la maladie d'Alzheimer, me faisant une image de ce père qui accepte tout et meurt avant d'avoir eu quelques années de paix...sans elle, émotionnée par ce fils touché lui aussi par la maladie psychique !
Bravo à l'auteur qui a su entraîner ses lecteurs dans les méandres du cerveau humain à travers un récit mené tambour battant. Bravo à la femme que tu es devenue, malgré tout, Chantal. Je souhaite longue longue vie à ton beau livre et des milliers de lecteurs. (Anne de Lausanne).

  • J'ai terminé ton livre Chantal qui ne laisse pas insensible, qui remue même énormément.
    Au début tu as une façon particulière de "poser" les faits comme pour mieux les comprendre. On te sent spectatrice, à la recherche d'une vérité, peut-être pour te protéger... Et puis au fur et à mesure du récit, tu t'impliques. De spectatrice, tu deviens désarmante de sincérité. Certaines répliques pourraient parfois choquer alors qu'elles sont révélatrices d'un grand courage.
    Je pense que ton livre peut aider beaucoup de personnes qui vivent le calvaire que tu as vécu.
    Heureusement que je te connais et que je sais qu'aujourd'hui tu as une vie épanouie sinon en refermant ce livre j'aurais mis des jours à m'en remettre face à tous les drames rencontrés.
    Je pense que ce livre t'a permis de faire le deuil d'une vie pas très rose mais c'est à ta grande force de caractère que tu dois ton salut, sinon comment endurer autant de coups durs ?
    J'ai été sincèrement touchée par ton histoire Chantal ! (L. Du Val d'Oise, France)

Chère Chantal, j'ai lu ton livre avec beaucoup d'émotion. Avec d'autant plus d'émotion évidemment qu'en ami, j'ai mesuré les épreuves que tu as endurées. C'est un témoignage poignant que devraient lire tous les gens qui ont la cinquantaine ou qui ont des parents âgés. Il y a tout au long de la lecture - agréable par ailleurs - matière à réflexions. C'est tout à fait pertinemment que tu soulignes combien paraissent voisines, par leurs symptômes,  les maladies comme l'autisme, l'Altzheimer, le Parkinson. Ton récit donne parfois froid dans le dos. Chacun peut mesurer ce qui l'attend éventuellement... Marcel (Ostende)

 

 

12/09/2008

Mes actualités

- Je serai ce vendredi 12 septembre à 13h40 dans "Face à Face", l'émission de RTL tvi présentée par Charlotte Baut.

- Un article dans la "Dernière Heure" le 16 septembre 2008 page 6 dans : Société.

- Un article dans le "Soir Magazine" le jeudi 17 septembre 2008

- Un article dans La Libre Belgique le 19 septembre 2008

- Dans "Vivre ensemble" sur la radio RTL ce mercredi 17 à 19h (Barbara Mertens) :Ma maman a la maladie d'Alzeihmer avec Chantal Bauwens (pour la sortie de son livre « Alzheimer, ma mère et moi - Témoignage sur la réalité de la maladie » aux Editions de l'Arbre)

- Dans le journal de "Télé-Bruxelles" ce vendredi 19 à 19 h (en boucle).

07/08/2008

Troisième livre : Alzheimer, ma mère et moi

7a6203a3463870d3788be9ce96e3405d.jpg

"Alzheimer, ma mère et moi" - Chantal Bauwens - Les éditions de l'Arbre : isbn : 978-2-87462-010-2 - 208 pages. (entre 16,90 euros et 17,90 euros en fonction des librairies) En vente en septembre dans toutes les librairies belges et françaises et sur les sites en ligne. (http://www.leseditionsdelarbre.be/actualites.php)

Ce livre est un témoignage sur la réalité de la maladie vue par un membre de la famille.

Déculpabilisant, fort et vrai, "Alzheimer, ma mère et moi" parle de cet étrange ménage à trois dans lequel on vit quand un proche est atteint par cette terrible maladie.

Beaucoup d'ouvrages parlent d'Alzheimer en abordant le point de vue clinique du malade. L'auteur elle, parle de la maladie vue du côté du valide. De celui qui "débarque" sur ce continent inconnu dont les habitants ont des comportements étranges.

Tout le talent de Chantal Bauwens est là. Avec une écriture vive, ironique, drôle et tendre à la fois, elle raconte son expérience de la découverte de la maladie de sa mère et de leur quotidien, parfois surréaliste.

Cette histoire, ni misérabiliste, ni déprimante est au contraire, une tranche de vie... pleine de vie.

L'auteur : Chantal Bauwens est écrivain, essayiste et peintre. Observatrice drôle et ironique de notre société, elle possède le don de partager ses univers avec ses lecteurs. Elle également l'auteur du livre Chasse@Coeurs consacré à la recherche de l'âme soeur sur internet et à participé à l'élaboration, en France, de deux livres de nouvelles.

 

Premier livre : Chasse@Coeurs

 

c54feabcf84b1a14a6e5d1f329517ff2.jpg

EN février 2006 EST PARU MON PREMIER LIVRE :

CHASSE@COEURS qui était consacré à deux ans de ma vie sur un site de rencontres (2000/2002 = Rendez-Vous.be)

C'est le regard cru et vrai d'une femme moderne lancée sur un site de rencontre. Un récit sans fausse pudeur sur une réalité d'aujourd'hui. L'auteur raconte, dans un humour acide et ravageur, des histoires hors normes dans une société mêlant la fragilité, l'incosntance; la cruauté, la naïveté et la force.

Drague, aventures, plaisirs divers, et souvent la réalité qui est à l'opposé des rêves. La vie d'une quadra célibattante.

Melle Parker se frotte à des êtres humains qui mentent, souffrent, aiment, désirent, espèrent...

200 pages. Plus disponible en magasin mais encore quelques exemplaires chez moi : adresse de contact : contact|@chantalbauwens.com