Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

31/03/2016

Journée internationale de l'Autisme le 2 avril

"Faire le deuil de l'enfant parfait"... tous les parents d'enfant autiste l'ont entendu un jour. Dans ce livre, l'héroïne a la chance de rencontrer son fils parfait. Quelques jours de pur bonheur. Et puis après ?

Si le sujet de la différence vous intéresse, le livre "Avec ou Sans ? Autisme" vous plaira. Un roman qui évoque le trouble qu'apporte un enfant différent dans une famille. Oublier l'enfant paré de toutes les qualités, l'enfant rêvé, bonjour à la vie en pointillés, au jour le jour. Est-ce qu'une mère peut faire le deuil de l'enfant parfait ? Et si Liane, la maman de Sacha pouvait échanger son fils autiste contre un fils rêvé et sans maladie(s). Quelle serait sa vie ?
Et puis, un jour Liane reçoit ce cadeau. Que fera-t-elle ?
 
N'hésitez pas à commander ce très beau récit via message privé ou via le site www.chantalbauwens.com

Livre avec ou sans autisme.JPG

Livre avec ou sans2couvs.jpg

 

 

05/04/2015

Livre : "Confessions Joyeuses d'une Maîtresse", ed. La Boite à Pandore

livre, amour, roman, amant, femme, infidélité, maîtresse, culture, Belgique, Gleeden, France, médias, articles, presse féminine, bio, témoignage

Quelques livres disponibles chez moi (pour ceux qui veulent une dédicace). Sinon, vous le trouverez en librairies (en stock ou sur commande), sur les sites de ventes traditionnels et même en téléchargement sur Kindle,... Vous aimez ma plume, l'humour ? Ca tombe bien : ne ratez pas ces "Confessions" féminines et masculines.

livre,roman,amour,numérique,amant,maîtresse,infidélité,presse féminine,culture,belgique,france,bio,témoignage,vécu

28/06/2014

"Silence !" (vivre en ville au milieu des autres) Vécu/témoignage

Bruits, pollutions visuelles, déprédations, délinquance, harcèlement, incivisme, travaux multiples, circulation, embouteillages, chiens bruyants, tapage nocturne et diurne..., quand vivre en Ville devient un challenge, faut-il se résigner ou se rebeller ? Rester ou partir ? Quel est le pouvoir d'un environnement hostile sur l'équilibre d'une personne ? Comment résister face aux excès, protéger ses enfants, survivre au milieu des Autres sans tomber dans l'indifférence totale ou la violence effective ?

Née au cœur de la Capitale européenne, l'auteur a vécu quelques années dans un logement social (HLM) situé dans l'arrondissement le plus peuplé de la ville. Son expérience mouvementée éclaire sur les conditions de vie dans ce type d'habitat qui héberge un ménage monoparental sur quatre, des familles nombreuses, des retraités à petit revenu, des chômeurs, des assistés de tous horizons. Cette mixité sociale et multiculturelle n'est pas « joyeuse » et pose problèmes. Ce récit écrit d’une plume énergique met en avant les difficiles aspects de la cohabitation quand la liberté des uns ne s'arrête plus là où commence celle des autres, la fête des voisins prend un autre sens, bien moins ludique dans une ville qui devient jungle.

couv silencejpeg K 3.jpg

30/07/2012

"Avec ou Sans ?" dans la presse française

Dans le numéro du mag du mois d'août "C'est dit", rubrique "Que sont-ils devenus ?"

C'est dit article livre.JPG

Suite à l'article paru au mois de juin :

livre,bio,autisme,roman,femme

04/06/2012

Article en ouverture du livre "Avec ou sans ?"

Premier article dans un magazine français (vendu aussi en Belgique) : "C'est dit !" du mois de juin.

L'article vous intéresse ? "Avec ou sans ?", le roman vous plaira.

Article C'est dit  autisme.JPG

24/05/2012

"Avec ou Sans ?" Un roman sur la différence

roman, société, autisme, maladie, aidants, parents, littérature, voyage, enfants, handicap

 

Cette histoire, mi vécu mi roman, parle de différence avec sensibilité et tact, amour, rêves et espoirs. L'amour d'une mère est le même pour tus ses enfants : qu'ils soient parfaits ou non.

L’arrivée d’un enfant différent apporte le trouble au cœur d’une famille. Mois après mois, année après année, rêves et projets traditionnels se désagrègent et une autre destinée se profile. Une existence en point d’interrogation, nourrie de questions existentielles, d’espoirs déçus, une vie au jour le jour. Il faut oublier l’enfant parfait paré de toutes les qualités, celui dans lequel sa famille se projetait. Accepter cet Autre, différent, l’aimer, n’effacera pas le fantasme de l’enfant idéal, celui que ses parents auraient pu avoir si le destin ne s’en était mêlé. "Et s’Il était né normal et non autiste, comment aurait été ma vie, la sienne ?" En tant que mère, je me suis plus d’une fois interrogée. Et si On me donnait le choix, échangerais-je mon fils pour un autre plus "conforme" à mes souhaits ? L’enfant "différent" est-il vraiment une richesse pour ses parents ? Une mère peut-elle consciemment faire le deuil de l’enfant parfait ? Et si elle avait le choix ? Échanger son fils autiste contre sa copie "normale" ?

Le "choix" du fils "rêvé", Liane le reçoit pendant quatre jours. Un temps qu’elle mettra à profit pour découvrir ce fils inconnu. Comment réagira-t-elle ? Que décidera-t-elle au retour de leur escapade à Agadir ?

A commander chez l'auteur : contact@chantalbauwens.com ou via www.chantalbauwens.com

 

30/06/2011

Roman idéal pour les vacances

Nouveaux commentaires sur mon dernier livre, premier roman : (d'autres plus bas sur la page)

Si vous souhaitez le commander pour les vacances, une seule chose à faire pour le recevoir dans votre boite à lettres en 24 ou 48 heures : contact@chantalbauwens.com ou via www.chantalbauwens.com

Photo ADP pr site.jpeg
 
 

Merci pour ce très agréable moment de lecture et ce sympathique voyage au pays des anges ;-))

 

J'ai beaucoup aimé la fin... Ton écriture est maîtrisée, sans rien de trop...

 

Bravo pour ce roman et tous mes encouragements pour la suite (Marie-Laure)

 

 

Je m’attendais à lire une histoire à la Levy et à la fin, j’avais l’impression d’avoir lu un Paulo Coehlo. Je ne sais pas si cela vous fait plaisir mais c’est mon avis. En tout cas, j’ai bien aimé les dialogues et le voyage. ( Stéphanie)

 

Belle aventure ! J’ai quitté l’histoire à regret. Le livre aurait pu être plus long, plus descriptif dans les personnages mais j’ai pleinement profité du  « voyage » dans le ciel et en Tanzanie. Ça m’a donné envie d’y aller. (Daniel)

J’'ai terminé votre livre : c'est du Lévy pur jus en rien plus féministe.

 

 

Très bien écrit. Si j'ai bien compris, Vous croyez à la réincarnation, donc toutes les religions sur la terre c'est du vent, pour nous aider à accepter notre fin. IL Y a de jolies images, chacun a son paradis, oui, pourquoi pas bon, en gros, jolie histoire mais moi, j'aurais aimé un vrai traité de philosophie après la mort. Enfin, ce n’était peut-être pas le sujet du roman. ET ce qui est amusant, c'est le titre : au-delà du paradis, c'est vie sur terre, du moins pour l’héroïne, alors que d'habitude, on dit l'enfer c'est sur la terre ! (Françoise)

 

 

Mes félicitations pour ton roman "Au-delà du Paradis" chère homonyme. Le scenario est ingénieux et très original. Son développement donne lieu à des descriptions saisissantes et des situations inattendues et donc surprenantes. Ceci dit: il ...y a quelques longueurs et une utilisation pas très justifiée du "passé simple" et de l'imparfait. Du détail:le tout se lit avec plaisir. Te souhaite le succès que tu mérites. Ton livre est meilleur que les premiers textes publiés d'Amélie Nothomb. (Marcel B. ancien journaliste au Soi
 
J'ai presque terminé votre roman. Je n'ai jamais rien lu de tel. Mais je voyage au fil de vos mots, me posant ici et là pour réfléchir à des questionnements diffus ou plus précis. C'est un périple intérieur très particulier que vous m'offrez grâce à vos écrits. Brigitte.