Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

24/07/2015

Article sur l'auteure sur Références... une référence

http://www.femmes-references.com/index.php/lifestyle/cult...

05/04/2015

Livre : "Confessions Joyeuses d'une Maîtresse", ed. La Boite à Pandore

livre, amour, roman, amant, femme, infidélité, maîtresse, culture, Belgique, Gleeden, France, médias, articles, presse féminine, bio, témoignage

Quelques livres disponibles chez moi (pour ceux qui veulent une dédicace). Sinon, vous le trouverez en librairies (en stock ou sur commande), sur les sites de ventes traditionnels et même en téléchargement sur Kindle,... Vous aimez ma plume, l'humour ? Ca tombe bien : ne ratez pas ces "Confessions" féminines et masculines.

livre,roman,amour,numérique,amant,maîtresse,infidélité,presse féminine,culture,belgique,france,bio,témoignage,vécu

27/02/2015

Foire du Livre 2015/Bruxelles

Dédicace à 14H30 ce vendredi de ces deux derniers ouvrages parus (juin et décembre) sur le stand 236 des éditions Editions Jourdan. Boite À Pandore Au salon dans les allées avant cette heure, si vous voulez me rencontrer, dites-le ! foire du livre, divorce, infidélité, livre, féminisme, famille, séparation, cultureFoire du livre, livre, vécu, bio, Alzheimer, santé,

 

12/12/2014

Alzheimer, ma mère et moi / Soir Magazine

Cette semaine, dans le numéro du 10 décembre 2014 du Soir Magazine, mon titre "Alzheimer, ma mère et moi" en format poche est offert au prix promo de 4,90 euros (au lieu de 7,90 bientôt dans le commerce). Numéro sous blister avec le roi Baudouin et la Reine Fabiola en couverture.

Profitez-en pour le découvrir ou l'offrir à une personne qui est sensible à cette pathologie. Petit cadeau pas cher à poser sous le sapin.

NB : aussi disponible en version numérique via Kindle.

Plusieurs de mes livres sont disponibles en version numérique. Pour les trouver ? Rien de plus simple : choisissez un site de vente type Amazon (par exemple) et c'est parti !

Alzheimer, livre, vécu, témoignage, bio

 

15/09/2014

Commentaires de lectrices de "Divorcée malgré moi"

 

Je viens de terminer votre livre "divorcée malgré moi ! " ...j ai beaucoup aimé comment vous relatez cette épreuve douloureuse ...je me suis reconnue dans plusieurs situations et votre témoignage m a remontée le moral ...en effet je ne suis pas la seule à vivre un tel séisme ...en tous les cas bravo pour votre authenticité et votre énergie communicative ... Bien à vous Hélène (Paris)

 "J'ai lu votre livre en une soirée. J'ai adoré. je l'ai trouvé très divertissant et plein d'humour. Pas assez méchant. On sent la retenue. C'est un livre que je relirai." (Wavre)
 
Voilà, livre terminé. J'ai adoré! Le ton, l'humour, surtout. Je m'y ...suis parfois retrouvée même si j.ai la chance que tout se soit passé au mieux avec mon ex-mari. On a raté notre mariage, mais on a réussi notre divorce :-) Bravo pour cet ouvrage, et à très vite avec un autre! (Charleroi)

 "Le titre interpelle, le résumé aussi et franchement, toutes les femmes larguées au moins une fois dans leur vie peuvent se retrouver dans ce récit. Et c'est écrit avec tellement d'humour qu'on ressort requinqué de cette lecture vivifiante. (Lille)
 

28/06/2014

"Silence !" (vivre en ville au milieu des autres) Vécu/témoignage

Bruits, pollutions visuelles, déprédations, délinquance, harcèlement, incivisme, travaux multiples, circulation, embouteillages, chiens bruyants, tapage nocturne et diurne..., quand vivre en Ville devient un challenge, faut-il se résigner ou se rebeller ? Rester ou partir ? Quel est le pouvoir d'un environnement hostile sur l'équilibre d'une personne ? Comment résister face aux excès, protéger ses enfants, survivre au milieu des Autres sans tomber dans l'indifférence totale ou la violence effective ?

Née au cœur de la Capitale européenne, l'auteur a vécu quelques années dans un logement social (HLM) situé dans l'arrondissement le plus peuplé de la ville. Son expérience mouvementée éclaire sur les conditions de vie dans ce type d'habitat qui héberge un ménage monoparental sur quatre, des familles nombreuses, des retraités à petit revenu, des chômeurs, des assistés de tous horizons. Cette mixité sociale et multiculturelle n'est pas « joyeuse » et pose problèmes. Ce récit écrit d’une plume énergique met en avant les difficiles aspects de la cohabitation quand la liberté des uns ne s'arrête plus là où commence celle des autres, la fête des voisins prend un autre sens, bien moins ludique dans une ville qui devient jungle.

couv silencejpeg K 3.jpg

04/06/2012

Article en ouverture du livre "Avec ou sans ?"

Premier article dans un magazine français (vendu aussi en Belgique) : "C'est dit !" du mois de juin.

L'article vous intéresse ? "Avec ou sans ?", le roman vous plaira.

Article C'est dit  autisme.JPG

09/10/2008

Vivre avec Alzheimer à 40/55 ans

1 million de personnes souffre de la maladie d'Alzheimer en France. + de 30.000 malades ont moins de 65 ans ! Il faut le savoir. Ce qui existe en France existe chez nous aussi.

Regardez ce bon reportage de TF1 passé dans le journal du 8/10/08 concernant la prise en charge des patients.

http://tf1.lci.fr/infos/jt/0,,4115596,00-l-enquete-du-20h...

Quand nos chaines feront-elles de bons reportages sur le sujet ? Il serait temps.

 

07/10/2008

Vers l'Avenir et la maladie d'Alzheimer

Lire la suite

14/09/2008

"Alzheimer, ma mère et moi" Un témoignage parmi d'autres

Le récit commence doucement. On entre dans cette famille ordinaire , et pourtant, si spéciale. La mère "fantasque", le père effacé. Des gens simples qui n'ont pas une vie heureuse, seulement parce qu'ils ne savent pas trouver le bonheur. La fille (l'auteur) nous raconte ce qu'elle vit avec un grand détachement, on n'a pas l'impression que ça lui arrive , à elle. Et puis, on avance dans le récit comme avance la maladie. L'auteur REALISE ! elle réalise son impuissance, ses malheurs: avoir un fils autiste, un père qui vient de déceder, une mère à moitié folle. Pour couronner le tout, même le père de son enfant décède dans cette période. Elle se révolte contre la société qui ne sait pas s'occuper de ses vieux, cette société qui les traite plus mal que les chiens.

Je ne suis pas une fan de témoignages, mais celui-ci est poignant de par l'humilité de l'auteur. Qui aurait été capable de faire face à tant de malheurs, sans jamais baisser les bras et pleurnicher sur son sort ? On ne peut qu'admirer le courage de cette femme, elle est exceptionnelle. Quand je pense qu'en plus, elle est mon amie, je sais que j'ai fait le plus beau choix que la vie ne m'ait permis de faire. (Françoise, de Bruxelles)

"Alzheimer, ma mère et moi" m'a touchée, bouleversée et je crois que je l'ai lu bien trop vite, prise que j'étais par les personnages évoqués au travers de ce témoignage d'une maladie épouvantable qui atteint de plus en plus de monde. J'ai retrouvé toute la verve de Chantal, son humour, grinçant parfois, et son écriture qui a la patte d'une grande. Faire partager une histoire de vie pareille, sans jamais tomber dans le pathos, dans le miserabilisme est du grand art. Je me suis laissé emporter par ce bout de vie poignant, m'imaginant sans peine cette mère hors norme, cette Gigi (Gilberte, comme le nom de ma mère, quelle coïncidence !) qui sombre dans la folie, dans les marécages de la maladie d'Alzheimer, me faisant une image de ce père qui accepte tout et meurt avant d'avoir eu quelques années de paix...sans elle, émotionnée par ce fils touché lui aussi par la maladie psychique !
Bravo à l'auteur qui a su entraîner ses lecteurs dans les méandres du cerveau humain à travers un récit mené tambour battant. Bravo à la femme que tu es devenue, malgré tout, Chantal. Je souhaite longue longue vie à ton beau livre et des milliers de lecteurs. (Anne de Lausanne).

  • J'ai terminé ton livre Chantal qui ne laisse pas insensible, qui remue même énormément.
    Au début tu as une façon particulière de "poser" les faits comme pour mieux les comprendre. On te sent spectatrice, à la recherche d'une vérité, peut-être pour te protéger... Et puis au fur et à mesure du récit, tu t'impliques. De spectatrice, tu deviens désarmante de sincérité. Certaines répliques pourraient parfois choquer alors qu'elles sont révélatrices d'un grand courage.
    Je pense que ton livre peut aider beaucoup de personnes qui vivent le calvaire que tu as vécu.
    Heureusement que je te connais et que je sais qu'aujourd'hui tu as une vie épanouie sinon en refermant ce livre j'aurais mis des jours à m'en remettre face à tous les drames rencontrés.
    Je pense que ce livre t'a permis de faire le deuil d'une vie pas très rose mais c'est à ta grande force de caractère que tu dois ton salut, sinon comment endurer autant de coups durs ?
    J'ai été sincèrement touchée par ton histoire Chantal ! (L. Du Val d'Oise, France)

Chère Chantal, j'ai lu ton livre avec beaucoup d'émotion. Avec d'autant plus d'émotion évidemment qu'en ami, j'ai mesuré les épreuves que tu as endurées. C'est un témoignage poignant que devraient lire tous les gens qui ont la cinquantaine ou qui ont des parents âgés. Il y a tout au long de la lecture - agréable par ailleurs - matière à réflexions. C'est tout à fait pertinemment que tu soulignes combien paraissent voisines, par leurs symptômes,  les maladies comme l'autisme, l'Altzheimer, le Parkinson. Ton récit donne parfois froid dans le dos. Chacun peut mesurer ce qui l'attend éventuellement... Marcel (Ostende)